-
Lorientais
morts pour la France

La Seconde Guerre mondiale / 1939 - 1945

Affiche de la mobilisation générale 1939

À l’occasion des commémorations du 70e anniversaire de la Libération de la Poche de Lorient et de la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Archives municipales ont mis en ligne de nombreux documents invitant le visiteur à une plongée dans la vie quotidienne de celles et ceux qui ont vécu cette époque. Photos, textes, cahier des victimes, illustrations de bâtiments détruits, armes, casques, cartes de prisonniers, lettres, objets, affiches et tracts nous immergent dans cette période dramatique de l’histoire de notre ville.

Ces documents proviennent pour beaucoup d’un  collectage organisé auprès de la population mais aussi des collections des Archives municipales.

Le quotidien des Lorientais sous l’occupation, c’est vivre ou survivre avec la menace des bombes, la course vers les abris, les réquisitions, l’heure allemande, la destruction des habitations, l’évacuation de la ville, l’inquiétude quant au sort des êtres chers, les combats aux lisières de  la « Poche » quand la France est presqu’entièrement libérée, etc. Le quotidien des Lorientais, c’est aussi la cruelle vision de la ville détruite en 1945. La Seconde Guerre mondiale a fait de Lorient une ville martyre. Souvent, les événements dramatiques rassemblent et donnent l’énergie pour réagir… La Ville de Lorient a réussi sa reconstruction, elle s’est redressée et a su affronter depuis d’autres moments difficiles. 

 

Briefing d'un état-major américain - avril 1945Libération le 10 mai 1945 - le 118e RI à KeryadoRéquisition militaire de l'école St-Joseph - 1939Camion américain pont St-Christophe - 10 mai 194519e dragons - 3e escadron - 7 mai 1945Soldats américains au milieu des obus - 1945


Retour

Haut de la page