-
Lorientais
morts pour la France

Monuments commémoratifs liés aux guerres

Abri anti-bombes - abri de défense passive

Ce ne sont pas des monuments aux Morts mais des stèles, plaques ou lieux commémoratifs. Certaines cérémonies patriotiques s’y tiennent. 

L’abri anti-bombes

L’abri de défense passive situé sous la place Alsace Lorraine est aménagé pour la visite depuis 1993. Resté en grande partie dans son état d’origine, ce lieu constitue aujourd’hui un mémorial de la ville disparue en 1943 et rend hommage à la population prise dans la tourmente de la guerre. Plus d'informations sur l'abri sur le site du Patrimoine

260 victimes ont été identifiées dans les bombardements aériens de Lorient entre 1940 et 1943.

Consulter la page consacrée aux monuments commémoratifs sur le site du patrimoine

  • Stèle des victimes des guerres en Afrique du Nord, square du Docteur Rio
  • Aux victimes civiles du bombardement du 21 octobre 1942
  • Monument aux cheminots tués en 1939-1945, sur le quai 1
  • Stèle de la reddition, cours de Chazelles
  • Plaque en hommage à Jacques Stosskopf
  • Stèle pour honorer les combattants de la France Libre, place de la Libération
Stèle des combattants en Afrique du NordStèle au bombardement de la BSM - 21 octobre 1942À la mémoire des cheminots 1939-1945Stèle de la reddition allemande - 10 mai 1945Plaque en hommage à Jacques StosskopfStèle à la France LibreNorbert Métairie et Eva Lohse - 10 mai 2015


Retour

Haut de la page